artimon


artimon

artimon [ artimɔ̃ ] n. m.
• 1246; lat. artemo, onis
Mar. Mât le plus arrière sur un navire à trois mâts et plus. Mât le plus petit et le plus arrière sur un navire à deux mâts. Le mât d'artimon est le plus court sur les ketchs ( tapecul) .
Voile gréée sur ce mât. brigantine. Prendre un ris dans l'artimon.

artimon nom masculin (bas latin de Gênes, artimonus, du latin classique artemo) Mât arrière d'un voilier. (On dit aussi mât d'artimon.) Voile gréée sur ce mât.

artimon
n. m. MAR Mât d'artimon ou artimon: le plus petit des mâts, situé à l'arrière d'un navire ayant deux mâts ou plus. Voile d'artimon.

⇒ARTIMON, subst. masc.
MAR. Mât d'un bateau, placé devant le gouvernail et en arrière du grand mât :
Le navire avait mis en panne vent dessus vent dedans; ce qu'indiquaient le petit hunier coeffé et le vent laissé dans le grand hunier; il avait bordé l'artimon et orienté le perroquet de fougue au plus près, de façon à contrarier les voiles les unes par les autres, et à avoir peu d'arrivée et moins de dérive.
HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, p. 175.
SYNT. Brigantin, corne, flèche, foc d'artimon.
Arg. Passe derrière border l'artimon! ,,Commandement indiquant aux matelots qu'on va leur faire une distribution d'eau-de-vie`` (Lar. 19e). Roidir l'artimon. ,,Boire une double ration d'eau-de-vie, accordée à l'équipage et aux gens de quart lorsqu'ils sont fatigués par de rudes manœuvres`` (Lar. 19e).
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1246 « la plus grande voile d'un navire gréé en voiles latines; elle se hissait au mât avant » (CHAMPOLLION-FIGEAC, Doc. hist. inéd., Mél., t. 2, 2e, p. 62 ds JAL2 [traduction fr. d'un acte d'affrètement de navire, écrit à Gênes] : item ladite nave doit avoir VII voiles de coton de Marseille, ou autre si vaillant, et seront des mesures dessous escrites, s'est a savoir : I voile pour l'artimon de LXVI goues, un tercerol de LXII goues, item un voile de LX goues. [Texte lat. d'apr. VIDOS, Parole, p. 215 : Item quod habeat dicta navis vela VII cotoni de Marsilia vel equivalentia mensuram infrascriptarum, videlicet, pro artimono, velum unum cubitorum LXVI, tercelorum unum cubitorum LXII Item velum unum cubitorum LX]); cette forme se maintient au XVIIe s.; 2. 1384 « nom du mât qui porte la voile d'artimon » (BRÉARD, Compte du clos des galées de Rouen au XIVe s., p. 51, 1382-84 ds JAL2 : de vieulx arbres pour galeez appeles artimons).
Prob. issu du b. lat. de Gênes artimonus « voile du mât », supra, du lat. class. artemo au sens de « petite voile » (SÉNÈQUE, Contr. 7, 1, 2 ds TLL s.v., 685, 61); au sens de « mât d'artimon » (VITRUVE, 10, 2, 9 ds ERN.-MEILLET); le lat. de Gênes est bien attesté au XIIIe s., supra et aussi, Procuration donnée par le podestat de Gênes à Guillaume de Varagine pour traiter avec les commissaires du roi Saint-Louis (13 septembre 1246) ds CHAMPOLLION-FIGEAC, op. cit., II, 52 ds VIDOS, Parole, 215 sqq. La forme artemon est directement empr. au lat. artemon; l'hyp. d'un empr. direct de la forme artimon au lat. (FEW t. 1, s.v. artemon, DG, DAUZAT68) n'est pas acceptable du point de vue phonét.; celle d'une orig. génoise est corroborée par la localisation de la 1re attest. et le fait que le -e- protonique passe régulièrement à -i- en ancien génois (VIDOS, loc. cit.). L'ital. artimone est issu du génois, et n'est pas à l'orig. du fr. (SAIN. Lang. Rab. I, 119).
STAT. — Fréq. abs. littér. :12.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BARBER. 1969. — BONV. 1969. — BOUILLET 1859. — GRUSS 1952. — JAL 1848. — LE CLÈRE 1960. — Mots rares 1965. — SOÉ-DUP. 1906. — WILL. 1831.

artimon [aʀtimɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1246; lat. artemo « petite voile; mât d'artimon ».
Mar. Mât qui est le plus près de l'arrière d'un navire à trois mâts et plus. Mât arrière sur un navire à deux mâts. || Le mât d'artimon est le plus court sur les yawls et les ketchs ( Tapecul). || Mât d'artimon.Voile d'artimon ou artimon : voile du mât d'artimon ( Brigantine). || Vergue, corne d'artimon. || Pic de corne d'artimon. || Hune d'artimon. || Foc d'artimon. || Voile d'artimon au-dessus du perroquet de fougue ( Perruche).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • artimon — ARTIMÓN, artimonuri, s.n. Catarg de la pupa unei nave cu pânze care are mai multe catarge. [pl. şi: artimoane] – Din fr. artimon. Trimis de cata, 05.03.2004. Sursa: DEX 98  artimón s. n., pl. artimónuri/artimoáne Trimis de siveco, 10.08.2004.… …   Dicționar Român

  • artimon — ARTIMON. s. m. Terme de Marine. L arbre de poupe d un vaisseau. Voile d artimon. Le mât d artimon …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • artimon — ARTIMON. sub. m. Terme de Marine. Mast de poupe. Voile d artimon …   Dictionnaire de l'Académie française

  • artimon — Artimon, Est une petite voile de navire, qu on dit autrement Trinquet, Artemon, artemonis, pen. cor. m. g …   Thresor de la langue françoyse

  • artimón — (Del lat. artĕmo, ōnis, y este del gr. ἀρτέμων). 1. m. Mar. Palo de la nave más próximo a la popa. 2. Mar. Una de las velas que se usaban en las galeras …   Diccionario de la lengua española

  • Artimon — L’artimon désigne deux éléments d un voilier : le mât d artimon est le bas mât vertical le plus sur l arrière sur un navire à 3 mâts et le plus petit. C est le mât arrière d un navire de 3,4 ou 5 mâts[1] ; cependant, si ce mât est très… …   Wikipédia en Français

  • ARTIMON — s. m. T. de Marine. Nom du mât de l arrière, le plus petit ou le troisième d un grand bâtiment. Le mât d artimon. Hunier, perroquet d artimon.   Il désigne aussi, La voile aurique attachée au mât d artimon, au dessus de la poupe. La voile d… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ARTIMON — n. m. T. de Marine Mât de l’arrière, le plus petit d’un grand bâtiment. Hunier, perroquet d’artimon. Voile d’artimon, se dit de la Voile en forme de trapèze attachée au mât d’artimon, le plus près de la poupe. La voile d’artimon, ou simplement… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • artimón — ► sustantivo masculino NÁUTICA Vela que se usaba en las galeras. * * * artimón (del lat. «artĕmo, ōnis», del gr. «artémōn») m. Mar. Una de las *velas que llevaban las galeras. * * * artimón. (Del lat. artĕmo, ōnis, y este del gr. ἀρτέμων). m. Mar …   Enciclopedia Universal

  • artimon — (ar ti mon) s. m. Nom de celui des mâts d un vaisseau qui est placé le plus près de l arrière ou de la poupe. La différence avec les autres, est qu il ne porte point de perroquets, et que la vergue le traverse de biais. ÉTYMOLOGIE    Artemo, du… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.